Groupe Trigano

  • Groupe Trigano
  • Entretien avec Stéphane Gigou

Pouvez-vous nous expliquer le succès exceptionnel de Trigano en période de pandémie de covid-19?

Après une année 2020 compliquée mais caractérisée par un engouement massif pour nos produits dès la fin des confinements, 2021 a été marquée par une dynamique du marché du camping-car qui a apporté une forte croissance d’activité ; les équipes Trigano et nos réseaux ont fait preuve d’un engagement remarquable dans le but de satisfaire nos clients malgré les difficultés liées à la persistance de la crise sanitaire.

Nous avons été en mesure de saturer notre outil de production, malgré des difficultés récurrentes de la chaine d’approvisionnement et les contraintes liées à la mise en œuvre des mesures de protection sanitaire, sujet de la plus haute importance pour Trigano. La réorganisation des postes de travail pour garantir la production a aussi permis d’accroître les gains de productivité. Par ailleurs, le confinement nous a conduits à réduire les dépenses de publicité, de déplacements et de participation aux différents salons autour du véhicule de loisirs.

L’exercice 2021 a vu naitre deux nouveaux sites de production de camping-cars dédiés aux segments les plus dynamiques du marché européen : l’un pour les fourgons aménagés avec l’extension du site de Trigano Van (Italie), et l’autre pour les vans par la reconversion du site espagnol précédemment dédié aux mobile homes, activité fortement impactée par la première année de Covid-19.

La crise aura ainsi révélé la résilience de notre modèle d’affaires et la pertinence de notre stratégie dans un environnement difficile et complexe. 2021 aura été un exercice sans précédent que Trigano a su traverser dans les meilleures conditions, et dont il sort renforcé pour affronter un environnement industriel qui reste caractérisé par beaucoup d’aléas, en particulier en ce qui concerne la chaine d’approvisionnement.

Que pouvez-vous nous dire de l’engouement pour le camping-car depuis l’apparition de la crise sanitaire et de la façon dont vous y faites face ?

Le camping-car suscite effectivement un intérêt sans précédent. Comme nous l’avons évoqué à plusieurs reprises, il peut être assimilé à une bulle sanitaire mobile qui offre à ses utilisateurs la possibilité de continuer à voyager dans des conditions leur permettant de limiter les interactions avec des personnes potentiellement contaminées, ce qui est plus compliqué en fréquentant les restaurants, les hôtels, en prenant le train, l’avion ou lors de séjours sur des bateaux de croisière.

Cet «atout sanitaire» vient s’ajouter aux atouts fondamentaux attachés au camping-car depuis longtemps, à savoir l’aspiration à plus de liberté, de proximité avec la nature et de convivialité, ainsi que la capacité à maîtriser son budget qui alimentent la dynamique du marché européen depuis plusieurs années.

Au cours des derniers mois, nous avons observé une poussée de la demande en provenance de nouveaux clients qui a accentué en particulier l’intérêt croissant des consommateurs européens pour le fourgon aménagé. Par ailleurs, nos distributeurs font face à une très forte demande à la fois pour des véhicules neufs et pour des véhicules d’occasion si bien que le niveau de leurs stocks est au plus bas.

Nous pensons que la demande restera forte pour nos produits dans les prochaines années et nous mettons en œuvre des programmes d’actions pour être en mesure de la satisfaire.

Quelle est votre visibilité sur l’exercice 2022?

Les nouvelles gammes de camping-cars ont été bien reçues par la clientèle sur les salons nationaux où nous avons enregistré des niveaux de ventes record malgré les hausses de prix imposées par l’augmentation des coûts des matières premières, des composants et des châssis ; nos carnets de commandes saturent nos capacités de production pour l’exercice. Nous resterons néanmoins très attentifs à l’évolution du coût de nos produits et poursuivrons nos efforts d’innovation afin de rendre ceux-ci encore plus attractifs et compétitifs.

La forte progression de la demande ne se traduira pas par une croissance équivalente des ventes en raison des difficultés d’approvisionnement qui jalonnent et vont encore jalonner l’exercice en cours. Les tensions sont particulièrement causées par l’insuffisance de livraisons de bases roulantes liée à la pénurie mondiale de semi-conducteurs. Trigano devra adapter sa production aux arrivages de châssis et se préparer à tourner à plein régime dès que la situation de pénuries sera résolue.

Vous avez annoncé en mars un projet de croissance externe dans la distribution, où en est la procédure ? Après cette opération, Trigano dispose-t-il encore de marges de manœuvre pour réaliser des opérations de croissance externe structurantes ?

Le projet de croissance externe concernant le rachat de trois groupes de réseaux de distribution de véhicules de loisirs vient de recevoir l’autorisation de l’Autorité de la Concurrence. A l’issue de cette opération, Trigano deviendra un acteur intégré de la distribution de véhicules de loisirs en France, comme c’est déjà le cas en Grande-Bretagne. Cette croissance est stratégique pour le développement long terme de Trigano assurant l’accès au marché et au client final. La connaissance client devient un actif important à développer dans un monde en forte digitalisation.

Cette opération structurante est une étape importante pour Trigano qui reste à l’affût d’opportunités sur l’ensemble de la chaîne de valeur. Nos recherches ne se cantonnent pas seulement aux véhicules de loisirs, l’univers des accessoires ou des remorques nous intéresse également. La solidité de notre structure financière nous permet d’étudier des opérations structurantes.

Votre entreprise est confrontée à des défis importants en particulier en ce qui concerne la transition énergétique, comment adaptez vous votre organisation afin d’y faire face ?

Trigano bouge, nous œuvrons pour l’avenir, en particulier au sujet de l’empreinte carbone. Le travail pour préparer le futur est lancé avec l’arrivée d’un directeur de la transition énergétique. L’attractivité de Trigano est aussi un axe de développement important. A ce sujet, un comité junior a été constitué avec de jeunes salariés de filiales du groupe représentatifs des différentes activités et de différentes cultures de Trigano. Ils vont partager leurs connaissances et leurs points de vue sur différents sujets. Ce comité sera renouvelé chaque année avec une nouvelle mission. La première promotion du comité junior a pour mission de proposer des actions en vue de réduire à moyen terme l’empreinte carbone de Trigano.

Defiler vers le haut
Defiler vers le bas

Trigano Box